share
Version imprimable

Current Size: 100%

Assistant de régulation médicale

Dès janvier 2020, l’IFPM d’ORLEANS ouvrira une antenne de formation d’assistants de régulation médicale (ARM)


Télécharger la plaquette de présentation


Introduction

Le 6 janvier 2020, le centre de formation d’assistant de régulation médicale du groupement de coopération sanitaire des hôpitaux universitaires grand Ouest (HUGO), accueillera la première promotion de futurs diplômés d’assistants de régulation médicale.

Soixante élèves seront accueillis au sein de trois centres de formation (CFARM)

  • ANGERS : 20 stagiaires
  • ORLEANS : 20 stagiaires
  • RENNES : 20 stagiaires 

 

Définition du métier

L’assistant de régulation médicale assure la réception des appels reçus par les SAMU – Centres 15, et il contribue sur décision médicale au traitement optimal des demandes et participe à la gestion des moyens, au suivi des appels et des interventions, au quotidien, en situation dégradée et en situation sanitaire exceptionnelle. Ses missions sont réparties en quatre grandes catégories :

  • Réception et traitement des appels adressés aux SAMU – Centre 15
  • Mobilisation et suivi des moyens opérationnels nécessaires au traitement de la demande sur décision médicale
  • Activités liées à la gestion administrative, la qualité, la sécurité et la vie du service
  • Appui à la gestion des moyens lors de la mise en œuvre de dispositifs prévisionnels de secours, en situation dégradée et en situation sanitaire exceptionnelle

 

Le contenu de la formation

Les textes régissant cette formation ont été publiés au Journal Officiel le 19 juillet 2019 (arrêté du 19 juillet 2019 relatif à la formation conduisant au diplôme d’assistant de régulation médicale et à l’agrément des centres de formation d’assistant de régulation médicale)

La formation fonctionnera en alternance sur 42 semaines pour un total de 1 470 heures (formation théorique : 21 semaines, formation pratique : 21 semaines). Le stagiaire bénéficiera de quatre semaines de congés au cours des douze mois de formation.

 

La formation théorique comprend quatre blocs de compétence :

Bloc de compétences 1 : Traitement d’un appel dans le cadre du SAMU C15

  • Module 1.a : Rôle et cadre d’exercice de l’ARM
  • Module 1.b : La situation d’urgence
  • Module 1.c : Communication et gestion des réactions comportementales

Bloc de compétences 2 : Mobilisation et suivi des moyens opérationnels nécessaires au traitement de la demande sur décision médicale

  • Module 2.a : Parcours patient et ressources associées
  • Module 2.b : Les moyens opérationnels liés au traitement de la demande

Bloc de compétences 3 : Traitement des informations liées à la régulation, la qualité, la sécurité et à la vie du service

  • Module 3.a : Traitement des informations et informatique
  • Module 3.b : Qualité-sécurité-gestion des risques

Bloc de compétences 4 : Appui à la gestion des moyens en situations dégradées exceptionnelles, et lors de la mise en œuvre de dispositifs prévisionnels de secours

  • Module 4.a : Gestion des moyens en situation exceptionnelle
  • Module 4.b : Communication, comportement et traitement des informations en situation exceptionnelle

L’évaluation des compétences s’effectuera tout au long de la formation selon les modalités définies par arrêté du ministre chargé de la santé.

Le diplôme d’assistant de régulation médicale s’obtient par la validation de l’ensemble des blocs de compétences acquis en formation théorique et pratique, selon les critères d’évaluation définis dans le référentiel de certification.

 

La formation pratique

La formation pratique sera réalisée en stages et en situations simulées.

Les 21 semaines de stages seront réparties  de la façon suivante :

Stages de découverte : 5 semaines

  • Découverte du métier en SAMU-C15
  • SMUR et service d’urgence
  • Etablissement de santé
  • Etablissement médico-social
  • Transports de malades, blessés et parturientes
  • Structure(s) institutionnelle(s) recevant des appels d’urgence
  • Structure(s) privée(s) recevant des appels

Stages de formation métier : 16 semaines

  • Stages formation métier en SAMU
  • Stage d’approfondissement

 

Les conditions d’accès à la formation

Le diplôme d’assistant de régulation médicale est obtenu par les voies suivantes:

  • La formation initiale dont la formation par apprentissage;
  • La formation professionnelle continue;
  • La validation des acquis de l’expérience professionnelle.

La formation est ouverte aux candidats âgés de 18 ans au moins au 31 décembre de l’année d’entrée en formation. A l’exception de la voie par l’apprentissage, aucune limite d’âge n’est prévue.

Peuvent être admis à effectuer la formation conduisant à la délivrance du diplôme d’assistant de régulation médicale les ressortissants des Etats membres de l’Union européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen, titulaires du baccalauréat ou d’une attestation d’équivalence, ou d’un titre ou diplôme de niveau 4, ou justifiant de trois ans d’expérience professionnelle à temps plein.

 

La sélection et les conditions d’inscription

Formation initiale

La sélection des candidats sera réalisée par le centre de formation. Elle se fera sur la base d’un dossier et d’un entretien, individuel ou collectif, permettant d’apprécier la motivation et les aptitudes des candidats.

Pour la sélection des candidats un dossier sera à constituer :

  • Copie du diplôme du baccalauréat ou attestation d’équivalence ou autre diplôme ou titre de niveau 4 ;
  • Copie d’une pièce d’identité en cours de validité ;
  • Lettre de motivation ;
  • Curriculum vitae ;
  • Extrait du casier judiciaire, bulletin n°3 ;
  • Pour les candidats non titulaires du baccalauréat ou d’une attestation d’équivalence, d’un diplôme ou titre de niveau 4, une attestation de cotisation au régime français au titre d’une activité professionnelle d’une durée de trois ans minimum à temps plein ;
  • Pour les candidats ressortissants d’un Etat membre de l’Union européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen, autre que la France, une attestation de niveau de langue française C2 et une copie de leur diplôme ou titre le plus élevé traduit en français par un traducteur agréé auprès des tribunaux français.

 

DOSSIER D’INSCRIPTION

 

REGLEMENT INTERIEUR DE LA SELECTION

 

Arrêté du 19 juillet 2019 relatif à la formation conduisant au diplôme d’assistant de régulation médicale et à l’agrément des centres de formation d’assistant de régulation médicale

 

 

Validation des acquis et de l’expérience (VAE)

Les candidats à la validation des acquis de l’expérience, devront adresser au centre de formation agréé une demande de recevabilité conforme à la réglementation en vigueur (livret 1) accompagnée le cas échéant des attestations d’activités salariées ou bénévoles. En cas de décision favorable, les candidats remettront au centre de formation le livret 2 de présentation de leurs acquis de l’expérience.

L’évaluation des compétences acquises et non acquises par le candidat sera assurée par un jury organisé par le centre de formation, sur la base du dossier complet renseigné par le candidat et d’un entretien d’une durée d’une heure portant sur les activités réalisées lors de son parcours professionnel. Cette évaluation, portera sur l’ensemble des compétences requises pour l’obtention du diplôme d’assistant de régulation médicale. A l’issue de l’évaluation, le jury proposera la validation partielle ou totale des blocs de compétences. Le jury sera composé d’un assistant de régulation médicale titulaire ou d’un permanencier auxiliaire de régulation médicale, en activité et expérimenté, et d’un médecin urgentiste pratiquant régulièrement la régulation médicale dans un centre de réception et de régulation des appels d’un service d’aide médicale urgente.

 

 

Formation professionnelle continue : dispositions transitoires

A titre transitoire, par dérogation les personnes occupant un emploi de permanencier auxiliaire de régulation médicale ou d’assistant de régulation médicale ou faisant fonction d’assistant de régulation médicale, dans un centre de réception et de régulation des appels d’un service d’aide médicale urgente, réaliseront un entretien de positionnement de leurs compétences au sein de leur établissement de santé, en vue de l’obtention du diplôme d’assistant de régulation médicale.

Un parcours individualisé de formation pourra être défini si nécessaire pour l’acquisition des compétences à développer. Le départ en formation des personnes sera organisé, en accord avec la direction de l’établissement de santé dont elles relèvent, avant le 31 décembre 2026, en tenant compte de la continuité  de service de la structure d’emploi, et chaque année à compter du 1er janvier 2020 pour au moins vingt pour cent de l’effectif susvisé, en activité et non titulaire du diplôme d’assistant de régulation médicale.

Le repérage des compétences considérées comme acquises et des compétences à développer se déroulera en trois étapes :

Première étape : Le livret de positionnement sera remis au candidat au moins un mois avant la date de l’entretien, afin qu’il renseigne son parcours professionnel et de formation et qu’il puisse s’autoévaluer sur les compétences du référentiel de certification en vigueur.

Deuxième étape : Un entretien sera réalisé avec l’encadrant de proximité en charge de l’évaluation annuelle du candidat, sur les compétences considérées comme déjà acquises et sur les besoins en formation.  À la fin de l’entretien, l’encadrant de proximité fera une synthèse orale du bilan de l’entretien en recherchant un consensus avec le candidat.

Dans le cas où le candidat devrait développer certaines compétences au regard du référentiel du diplôme d’ARM, il sera orienté vers un parcours individualisé de formation. Si l’ensemble des compétences est considéré comme étant acquis, le candidat est présenté directement au jury d’évaluation, via le centre de formation d’assistant de régulation médicale agréé par le ministère chargé de la santé, en vue de la validation des quatre blocs de compétences nécessaires à l’obtention du diplôme.

Dans le cas où le candidat ne validerait pas les quatre blocs de compétences, un parcours individualisé pourra lui être proposé. Ce dernier portera uniquement sur les compétences éventuelles à développer par le candidat et définies par l’encadrant de proximité sur la base du référentiel de certification en vigueur, à la suite du repérage des compétences du candidat. Le parcours de formation prendra en compte le fait d’avoir suivi ou non la Formation d’Adaptation à l’Emploi (FAE) des assistants de régulation médicale et/ou la Formation aux Gestes et Soins d'Urgences de Niveau 1 ou 2 (FGSU) et/ou d’autres formations (exemple : anglais). Le parcours individualisé de formation pourra être réalisé dans un centre de formation d’assistant de régulation médicale agréé par le ministère chargé de la santé et/ou dans un autre organisme de formation continue, en accord avec l'établissement de santé dont relève le candidat.

A l’issue de ces deux premières étapes le centre de formation d’assistant de régulation médicale agréé par le ministère chargé de la santé réceptionnera le livret de positionnement et vérifiera  que les compétences non acquises ont fait l’objet d’une formation. Il inscrira le candidat au jury d’évaluation. Le candidat recevra une convocation précisant la date et l’heure de l’évaluation au moins un mois avant l’évaluation. Une copie de cette convocation sera transmise à l’employeur.

Troisième étape : l’évaluation des compétences

L’évaluation sera réalisée par un jury composé de deux professionnels, un médecin et un ARM ou PARM, pratiquant régulièrement la régulation médicale en SAMU-Centre 15. Le candidat sera évalué sur l’ensemble des éléments de compétences à partir d’une observation en situation professionnelle réelle et d’un entretien individuel, d’une durée totale de deux heures. Le jury émettra un avis sur la validation totale ou partielle des blocs de compétences et indiquera le ou les blocs de compétences acquis. Le jury transmettra le livret du candidat signé à la direction du centre de formation d’assistant de régulation médicale en vue de la présentation au jury de certification. Ce dernier notifiera les résultats au candidat sur la validation des blocs de compétences et décidera de la délivrance ou non du diplôme au regard de l’évaluation réalisée. Le jury de certification sera souverain.

 

Livret de positionnement


Arrêté du 19 juillet 2019 relatif à la formation conduisant au diplôme d’assistant de régulation médicale et à l’agrément des centres de formation d’assistant de régulation médicale

 

L’antenne de formation d’ORLEANS

Le dispositif de formation mis en place sur ORLEANS s’appuiera sur toutes les compétences spécifiques de chaque SAMU de la Région Centre Val de Loire, et des CESU et il offrira un large choix de terrains de stage sur l’ensemble du territoire.

La formation se déroulera au sein des Instituts de formations paramédicales du Centre Hospitalier Régional d’ORLEANS.