Nos formations

Aide-Soignant(e)

Formation initiale

Le métier

En tant que professionnel de santé, l’aide-soignant est habilité à dispenser des soins de la vie quotidienne ou des soins aigus pour préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien-être et l’autonomie de la personne dans le cadre du rôle propre de l’infirmier, en collaboration avec lui et dans le cadre d’une responsabilité partagée.

Trois grandes missions spécifiques
  • Accompagner la personne dans les activités de sa vie quotidienne et sociale dans le respect de son projet de vie
  • Collaborer au projet de soins personnalisé dans son champ de compétences
  • Contribuer à la prévention des risques et au raisonnement clinique interprofessionnel

L’aide-soignant accompagne et réalise des soins essentiels de la vie quotidienne. Ces soins sont adaptés à l’évolution de l’état clinique et visent à identifier les situations à risque. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec les autres professionnels, les apprenants et les aidants.

Activités :

L’aide-soignant(e) exerce sous la responsabilité de l’infirmier dans le cadre de l’article R.4311-4 du code de la santé publique.

L’aide-soignant concourt à deux types de soins :
  • Les soins courants dits « de la vie quotidienne » réalisés sous le contrôle de l’infirmier. Ils doivent permettre d’assurer la continuité de la vie dans une situation d’autonomie partielle et dans le cadre d’un état de santé stable.
  • Les soins aigus où l’aide-soignant collabore avec l’infirmier pour leur réalisation.
5 domaines d’activités

Les activités réalisables par l’aide-soignant sont précisées par un référentiel d’activité. Celui-ci est structuré en 5 domaines d’activités regroupant des activités auxquelles des soins sont associées.

  • Accompagnement et soins de la personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale en repérant les fragilités
  • Appréciation de l’état clinique de la personne et mise en oeuvre de soins adaptés en collaboration avec l’infirmier en intégrant la qualité et la prévention des risques
  • Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des professionnels et des apprenants
  • Entretien de l’environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux activités de soins, au lieu et aux situations d’intervention
  • Transmission, quels que soient l’outil et les modalités de communication, des observations recueillies pour maintenir la continuité des soins et des activités.

Ces cinq domaines ont été construits en corrélation avec les cinq blocs de compétences du référentiel de certification y associant de fait les compétences requises et les activités réalisables.

Lieux d’exercices

L’aide-soignant travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire intervenant dans les services de soins ou réseaux de soins des structures sanitaires, médico-sociales ou sociales notamment dans le cadre d’hospitalisation ou d’hébergements continus ou discontinus en structure ou à domicile.

  • Soins à domicile
  • Etablissements de santé publics ou privés
    • Services de médecine, chirurgie et obstétrique
    • Soins de suites et de réadaptations
    • Santé Mentale, Psychiatrie
  • Etablissement médico-sociaux
    • Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD)
    • Maison d’Accueil Spécialisée (MAS)
    • Foyer d’accueil médicalisé
    • Foyer logement …

Évolution :

Après 3 ans d’exercice, l’Aide-soignant(e) peut se présenter aux épreuves de sélection pour intégrer un IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers).

Il(Elle) peut également changer de fonction et passer le diplôme d’auxiliaire de puériculture afin de travailler auprès des enfants.

Il lui est aussi possible d’exercer comme assistant de soins en gérontologie après avoir suivi une formation continue obligatoire.

À noter qu’il existe également des passerelles vers le métier d’accompagnant éducatif et social.

Source : arrêté du 10 juin 2021 relatif à la formation conduisant au diplôme d’État d’aide-soignant et portant diverses dispositions relatives aux modalités de fonctionnement  des instituts de formation paramédicaux.

La formation

La formation conduisant au diplôme d’État d’aide-soignant est d’une durée totale de 1540 heures.

Elle comprend des enseignements théoriques et pratiques organisés en institut ou à distance et une formation réalisée en milieu professionnel.

Formation théorique ou pratique

770 heures ou 22 semaines

Elle comprend  10 modules, un dispositif d’accompagnement pédagogique individualisé,d es travaux personnels guidés et un suivi pédagogique individualisé des apprenants.

L’enseignement théorique est réalisé sous la forme de cours magistraux, de travaux dirigés oud e travaux pratiques en petit groupe permettant l’apprentissage progressif des gestes techniques nécessaires à l’acquisition des compétences. Les outils de simulation en santé sont utilisés pour favoriser les apprentissages pratiques et gestuels. L’inter professionnalité est recherchée.

Plus de détail dans l’annexe III de l’arrêté du 10 juin 2021 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant.

Formation en milieu professionnel

 770 heures correspondant à 22 semaines de 35 heures.

Elle comprend 4 périodes de stage à réaliser en milieu professionnel.

Ces périodes peuvent être effectuées dans différentes structures employeurs, publiques ou privées, du champ sanitaire, social ou médico-social, en établissement, en hospitalisation à domicile ou dans les services d’accompagnement et d’aide à la personne.

Le parcours de stage comporte au moins une période auprès de personnes en situation de handicap physique ou psychique, et une période auprès de personnes âgées.

Au cours de ces stages, l’élève réalise au moins une expérience de travail de nuit et une expérience de travail le week-end.

Trois stages de 5 semaines visent à explorer les trois grandes missions de l’aide-soignant.

Un stage de 7 semaines, réalisé en fin de formation, permet l’exploration ou la consolidation du projet professionnel et le renforcement des compétences de l’apprenant afin de valider l’ensemble des blocs de compétences.

Durée de la formation

La formation comporte 1540 heures.

Deux rentrées sont organisées chaque année: une en septembre (Orléans, Briare et Pithiviers) et une en janvier (Orléans).

Durant la formation, les élèves bénéficient de :

  • 3  semaines de congés (Rentrée de septembre)
  • 4 semaines de congés (Rentrée de janvier).

Lieux de formation

La formation se déroule à :

  • Orléans
    • Site de l’IFPM Nord – 89 Rue du Faubourg Saint-Jean, 45000 Orléans
    • Site de l’IFPM Sud – Avenue Denis Diderot, 45100 Orléans
  • Antenne de Briare
  • Antenne de Pthiviers

Obtention du diplôme d’Etat

Le diplôme d’Etat d’Aide-Soignant est obtenu après validation des cinq blocs de compétences.

Le diplôme d’Etat est enregistré au niveau 4 du cadre national des certifications professionnelles.

Entrer en formation

Conditions d’inscription

Les candidats doivent être âgés de 17 ans au moins à la date d’entrée en formation.

Modalités de sélection

La sélection des candidats est effectuée par un jury de sélection sur la base d’un dossier et d’un entretien destinés à apprécier les connaissances, les aptitudes et la motivation du candidat à suivre la formation.

Tous les candidats ont la même modalité de sélection.

ASHQ

Accès direct pour les agents des services hospitaliers qualifiés (ASHQ) réunissant au moins 3 ans de fonction en cette qualité sur proposition de leur employeur qui en organise la sélection.

VAE

Validation des acquis de l’expérience (VAE) : les modalités d’intégration restent inchangées.

Dérogations possibles

Sous réserve d’être admis à suivre la formation dans les conditions fixées par l’arrêté du 7 avril 2020 modifié, des équivalences de compétences, de blocs de compétences ou des allègements partiels ou complets de certains modules de formation sont accordées aux élèves titulaires des titres ou diplômes suivants :

  • DE d’Auxiliaire de puériculture
  • Diplôme d’Assistant de régulation médicale
  • DE d’Ambulancier
  • Baccalauréat SAPAT
  • Baccalauréat ASSP
  • Diplômes ou certificats mentionnés aux articles D. 451-88 et D. 451-92 du code de l’action sociale et des familles
  • Titre professionnel d’Assistant de vie aux familles
  • Titre professionnel d’Agent de service médico-social

Coût de la formation et financement

Coût total de la formation : 6008 € pour 2021

Modes de financement :

  • Salariés : Employeur ou CPF ou OPCA
  • Demandeurs d’emploi : Conseil Régional ou Pôle Emploi
  • Aides possibles : dossier de bourse à remplir sur le site du Conseil Régional : www.aress.regioncentre-valdeloire.fr

Dates de la prochaine session

Ftagenda

  • Rentrée JANVIER (Orléans) : 17/01/2022
  • Rentrée SEPTEMBRE (Orléans – Briare – Pithiviers) : 2022 – date non disponible à ce jour

Date d’inscription : Plus d’information en cliquant ici

Dossier d’inscription : Téléchargements

Cette vidéo a été produite avant la réforme de la formation du 10/06/21.
Nos suggestions