bandeau-nosformations-1920x480-1.jpg

Nos formations

Ambulancier(ère)

Formation initiale

Le métier

L’ambulancier est un professionnel de santé et du transport sanitaire.

Au sein de la chaine de soins ou de santé, l’ambulancier assure la prise en soin et/ou le transport de patients à tout âge de la vie sur prescription médicale, ou dans le cadre de l’aide médicale urgente, au moyen de véhicules de transport sanitaire équipés et adaptés à la situation et à l’état de santé du patient.

A ce titre, il peut réaliser des soins relevant de l’urgence dans son domaine d’intervention.
Il peut également exercer des activités relatives au transport de produits sanguins labiles, d’organes, ou au transport d’équipes de transplantions.
En cas d’état d’urgence sanitaire déclaré ou dans le cadre d’un déclenchement de plans sanitaires, l’ambulancier peut être conduit à réaliser des actes de soin dans son domaine de compétences.
Il exerce son activité au sein d’entreprises de transport sanitaire, d’établissements de soins (centre hospitalier, clinique, …), de services spécialisés d’urgence, en collaboration avec une équipe pluriprofessionnelle (médecins, infirmiers, masseurs kinésithérapeutes ou tout autre professionnel de santé).

Activités :

  • Accueil et installation du patient, aménagement de l’environnement (confort et sécurité)
  • Intervention et traitement d’urgence suite à alerte ou / et situation à risques dans le domaine hygiène-sécurité-santé-environnement (HSE)
  • Nettoyage et entretien des équipements, machines, outillages, véhicules spécifiques à son domaine d’activité
  • Recueil / collecte de données ou informations spécifiques à son domaine d’activité
  • Rédaction de documents techniques, relatifs à son domaine d’activité
  • Surveillance de l’état de santé des personnes accueillies dans son domaine d’intervention
  • Transport de patients
  • Vérification / contrôle du fonctionnement et essais de matériels, équipements/ des installations spécifiques à son domaine

Les domaines d’activités de l’ambulancier sont détaillés dans l’Arrêté du 11 avril 2022 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’ambulancier et aux conditions de formation de l’auxiliaire ambulancier

Évolution :

Les ambulanciers peuvent devenir aide-soignant s’ils le souhaitent. Ils sont alors exemptés du concours d’entrée en IFAS. Leur formation les dispense de certaines unités de formations. Ils auront à suivre une partie des modules de formation 1, 2, 3, 4, 6, 7, 8, 9 et 10.

Ils peuvent aussi tenter la voie de la validation des acquis et de l’expérience (VAE) en fonction de leur parcours professionnel antérieur (notamment les ambulanciers hospitaliers ayant travaillé ou travaillant en SMUR et/ou dans un service d’urgence).

Lieux d’exercices

  • En secteur privé : Entreprise de transport sanitaire
  • En secteur public :
    • Service de transport d’un établissement hospitaliser
    • Structure Mobile d’Urgence et de Réanimation

La formation

Déroulement de la formation

5 blocs de compétences : une formation théorique et pratique

Le diplôme d’Etat d’ambulancier atteste de l’obtention et de la validation des cinq blocs de compétences définis dans le référentiel de compétences.

La formation théorique et pratique comprend dix modules et un suivi pédagogique individualisé des apprenants, dont le contenu et le volume horaire sont décrits dans le référentiel de formation

  • Bloc 1. – Prise en soin du patient à tout âge de la vie dans le cadre de ses missions (175h)
    •  Module 1. Relation et communication avec les patients et leur entourage (70h)
    • Module 2. Accompagnement du patient dans son installation et ses déplacements (70h)
    • Module 3. Mise en œuvre des soins d’hygiène et de confort adaptés et réajustement (35h)
  • Bloc 2. – Réalisation d’un recueil de données cliniques et mise en œuvre de soins adaptés à l’état du patient notamment ceux relevant de l’urgence (210h)
    • Module 4. Appréciation de l’état clinique du patient (105h)
    • Module 5. Mise en œuvre de soins adaptés à l’état du patient notamment ceux relevant de l’urgence (105h)
  • Bloc 3. – Transport du patient dans le respect des règles de circulation et de sécurité routière (28h)
    • Module 6. Préparation, contrôle et entretien du véhicule adapté au transport sanitaire terrestre (7h)
    • Module 7. Conduite du véhicule adapté au transport sanitaire terrestre dans le respect des règles de circulation et de sécurité routière et de l’itinéraire adapté à l’état de santé du patient (21h)
  • Bloc 4. – Entretien des matériels et installations du véhicule adapté au transport sanitaire terrestre en tenant compte des situations d’intervention (140h)
    • Module 8. Entretien du matériel et des installations du véhicule adapté au transport sanitaire terrestre et prévention des risques associés (35h)
  • Bloc 5. – Travail en équipe et traitement des informations liées aux activités de l’ambulancier, à la qualité / gestion des risques (105h)
    • Module 9. Traitement des informations (35h)
    • Module 10. Travail en équipe pluri professionnelle, qualité et gestion des risques (70h)

Les enseignements sont assurés par des médecins, des infirmiers, des ambulanciers en exercice, des chefs d’entreprise de transport sanitaire.

Les stages (245 h) sont réalisés dans les structures suivantes :

La formation en milieu professionnel comprend trois types de stage à réaliser en milieu professionnel permettant la validation des compétences.

  • Structures de soins de courte et longue durée, soins de suite et réadaptation, EHPAD, enfant et adulte, psychiatrie et santé mentale en fonction du projet pédagogique de l’IFA et du parcours professionnel antérieur de l’élève : 105 heures.
  • Parcours médecine d’urgence Adulte / Enfant (Service d’accueil des urgences / SAMU -SMUR) : 70 heures ;
  • Entreprise transport sanitaire 70 heures ;

L’élève réalise au moins une expérience de travail de nuit et une expérience de travail le week-end.

Durée de la formation

L’ensemble de la formation comprend 23 semaines soit 801 heures d’enseignement théorique et clinique.

La répartition des enseignements est la suivante :

  • En institut de formation : 16 semaines, soit 556 heures,
  • En stage clinique et en stage en entreprise : 7 semaines, soit 245 heures.

Lieu de formation

La formation se déroule :

  • Site de l’IFPM Nord – 89 Rue du Faubourg Saint-Jean, 45000 Orléans
  • Site de l’IFPM Sud – Avenue Denis Diderot, 45100 Orléans

Obtention du diplôme d’Etat

Sont déclarés reçus au diplôme d’Etat d’ambulancier les candidats, titulaires de l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2, qui ont validé l’ensemble des compétences liées à l’exercice du métier.

Taux de réussite Janvier 2022 : 94 %

Entrer en formation

Conditions d’inscription

La formation est accessible sans condition de diplôme.

L’entrée en formation est soumise à une épreuve de sélection d’admissibilité sur dossier et un entretien d’admission.

Pour se présenter aux épreuves de sélection, les candidats doivent fournir :

  • Permis de conduire en cours de validité, hors période probatoire
  • L’attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’ambulance
  • Un certificat médical de non contre-indication à la profession d’ambulancier délivré par un médecin agréé par l’Agence Régionale de Santé
  • Un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur

Le dossier d’inscription disponible au téléchargement sur les périodes de sélection précisera l’ensemble des éléments à fournir.

En sus de ces conditions :

  • Réaliser un stage de 70 heures dans une entreprise de transport sanitaire habilitée par le directeur de l’institut.

Suivre la formation par la voie de l’apprentissage :

Les personnes intéressées par la voie de l’apprentissage peuvent contacter:

  • Le CFA Social Médico-social et Sanitaire : 21 bis rue de la Vallée Maillard – 41000 BLOIS
    Renseignements : 02.36.41.12.18 – contact[arobase]cfacfasms.fr

Dérogations possibles

Sous réserve d’être admis à suivre la formation dans les conditions fixées par l’arrêté du 11 avril 2022, des équivalences de compétences, de blocs de compétences ou des allègements partiels ou complets de certains modules de formation sont accordées aux élèves titulaires des titres ou diplômes suivants :

  • Diplôme d’Etat d’aide-soignant ;
  • Diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture ;
  • Diplôme d’assistant de régulation médicale ;
  • Diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social ;
  • Titre professionnel d’assistant de vie aux familles ;
  • Titre professionnel d’agent de service médico-social ;
  • Titre professionnel de conducteur livreur sur véhicule utilitaire léger ;
  • Certificat de qualification professionnelle d’assistant médical ;
  • Baccalauréat professionnel accompagnement, soins et services à la personne ;
  • Baccalauréat professionnel services aux personnes et aux territoires ;
  • Baccalauréat professionnel conducteur transport routier de marchandises.

    Coût de la formation et financement

    Coût total de la formation : 5800 € pour 2022

    Modes de financement :

    • Salariés : Employeur ou CPF ou OPCA.
    • Demandeurs d’emploi : Conseil Régional ou Pôle Emploi
    • Aides possibles : dossier de bourse à remplir sur le site du Conseil Régional : www.aress.regioncentre-valdeloire.fr

    Dates de la prochaine session

    Ftagenda

    Rentrée de janvier 2023 : 02/01/2023

    L’IFPM d’Orléans accueillera désormais une session de formation par an (rentrée en janvier).

     

    Dates d’inscription : Plus d’information en cliquant ici

    Titre de la vidéo manquant
    Vidéo réalisée selon le référentiel de formation antérieur à 2022. Des données peuvent avoir été modifiées.

    Actualités de la formation
    Nos suggestions