Nos formations

Auxiliaire de puériculture

Formation initiale

Le métier

L’auxiliaire de puériculture exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier dans le cadre du rôle qui relève de l’initiative de celui-ci, défini par les articles R.4311-3 à 4311- 5 du code de la santé publique relatifs aux actes professionnels et à l’exercice de la profession d’infirmière.

Dans les établissements et services d’accueil d’enfants de moins de 6 ans, l’activité est encadrée par les articles R 2324-16 à R2324-47 du code de la santé publique.

Il, elle dispense dans le cadre du rôle propre de l’infirmier ou de la puéricultrice, en collaboration avec lui ou sous sa responsabilité des soins et réalise des activités d’éveil et d’éducation pour préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien être et l’autonomie de l’enfant.

Son rôle s’inscrit dans une approche globale de l’enfant et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec la famille dans le cadre du soutien à la parentalité.

L’auxiliaire de puériculture participe à l’accueil et à l’intégration sociale d’enfants en situation de handicap, atteints de maladies chroniques, ou en situation de risque d’exclusion.

Activités :

  • Accueil, information et formation des nouveaux personnels, des stagiaires et des professionnels de santé
  • Aide l’infirmier à la réalisation de soins
  • Assistance technique pour la réalisation des soins, spécifique au domaine d’activité
  • Entretien de l’environnement immédiat de l’enfant et des matériels de soins et ludiques
  • Identification, recensement des besoins et des attentes des patients, spécifiques à son domaine
  • Observation de l’état de santé et du développement de l’enfant
  • Observation du bon fonctionnement des appareillages et dispositifs médicaux
  • Observation et mesure des paramètres vitaux
  • Prendre soin de l’enfant dans ses activités de la vie quotidienne de la naissance à l’adolescence

Évolution :

Après minimum 3 ans d’expérience en milieu médico-social ou en milieu hospitalier, l’Auxiliaire de puériculture peut évoluer vers le diplôme d’infirmière ou celui d’éducateur de jeunes enfants.

Lieux d’exercices

  • Les établissements d’accueil du jeune enfant
  • Le secteur hospitalier : néonatologie, maternité, services de pédiatrie (médecine, chirurgie, urgences, pédopsychiatrie)
  • Les services de l’Aide Sociale à l’Enfance
  • La Protection Maternelle et Infantile
  • Les structures accueillant des enfants en situation de handicap

La formation

Déroulement de la formation

Les modules de formation correspondent à l’acquisition des huit compétences du diplôme :

  • Module 1 : Accompagnement d’un enfant dans les activités d’éveil et de la vie quotidienne – 5 semaines (175 heures)
  • Module 2 : L’état clinique d’une personne à tout âge de la vie – 2 semaines (70 heures)
  • Module 3 : Les soins à l’enfant – 4 semaines (140 heures)
  • Module 4 : Ergonomie – 1 semaine (35 heures)
  • Module 5 : Relation, communication – 2 semaines (70 heures)
  • Module 6 : Hygiène des locaux hospitaliers – 1 semaine (35 heures)
  • Module 7 : Transmission des informations – 1 semaine (35 heures)
  • Module 8 : Organisation du travail – 1 semaine (35 heures)

Le projet pédagogique est centré sur l’acquisition des connaissances théoriques et pratiques nécessaires à l’exercice professionnel.

Dans le cursus complet de formation, les stages sont au nombre de six, de 140 heures chacun, soit 4 semaines.

Ils sont réalisés dans des structures sanitaires, sociales ou médico-sociales :

  • Un stage en service de maternité
  • Un stage en établissement ou service accueillant des enfants malades
  • Deux stages en structure d’accueil d’enfants de moins de 6 ans
  • Un stage en structure accueillant des enfants en situation de handicaps ou en service de pédo-psychiatrie ou en service d’aide sociale à l’enfance
  • Un stage optionnel organisé en fonction du projet professionnel de l’élève en accord avec l’équipe pédagogique.

Durée de la formation

La formation comporte 1435 heures, soit 41 semaines d’enseignement théorique et clinique :

  • En institut : 595 heures, soit 17 semaines réparties en 8 modules
  • En stage clinique : 840 heures, soit 24 semaines réparties en 6 stages

Durant la formation, les élèves bénéficient de 3 semaines de congés.

La formation se déroule sur 44 semaines de septembre à juillet.

Lieu de formation

La formation se déroule :

  • Site de l’IFPM Nord – 89 Rue du Faubourg Saint-Jean, 45000 Orléans
  • Site de l’IFPM Sud – Avenue Denis Diderot, 45100 Orléans

Obtention du diplôme d’Etat

Le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture est obtenu après validation des compétences relatives à chacun des 8 modules et à chacun des 6 stages.

Entrer en formation

Conditions d’inscription

Conditions d’inscription (Arrêté du 7 avril 2020 relatif aux modalités d’admission aux formations conduisant aux diplômes d’Etat d’aide-soignant et d’auxiliaire de puériculture)

Les formations conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant et au diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture sont accessibles, sans condition de diplôme, par les voies suivantes :

1° La formation initiale, dans les conditions fixées par le présent arrêté ;

2° La formation professionnelle continue, sans conditions d’une durée minimale d’expérience professionnelle, dans les conditions fixées par le présent arrêté ;

3° La validation des acquis de l’expérience professionnelle, dans les conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la santé.

Les candidats doivent être âgés de dix-sept ans au moins à la date d’entrée en formation.

Admission

Les résultats

Les résultats comportant la liste des candidats admis en formation sont affichés au siège de l’institut de formation et publiés sur internet, dans le respect des conditions en vigueur de communication des données personnelles des candidats.

Chaque candidat est informé personnellement par écrit de ses résultats. Il dispose d’un délai de sept jours ouvrés pour valider son inscription en institut de formation en cas d’admission en liste principale. Au-delà de ce délai, il est présumé avoir renoncé à son admission et sa place est proposée au candidat inscrit en rang utile sur la liste complémentaire. La liste des affectations définitives est transmise par le directeur de l’institut de formation à l’agence régionale de santé.

 

Les reports de formation

Le bénéfice d’une autorisation d’inscription dans l’une des formations visées au premier alinéa de l’article 1er n’est valable que pour l’année scolaire pour laquelle le candidat a été admis.

Par dérogation au premier alinéa, le directeur de l’institut de formation peut accorder, pour une durée qu’il détermine et dans la limite cumulée de deux ans, un report pour l’entrée en scolarité dans l’institut de formation :

1° Soit, de droit, en cas de congé pour cause de maternité, de rejet du bénéfice de la promotion professionnelle ou sociale, de rejet d’une demande de congé formation, de rejet d’une demande de mise en disponibilité ou pour la garde d’un enfant de moins de quatre ans ;

2° Soit, de façon exceptionnelle, sur la base des éléments apportés par le candidat justifiant de la survenance d’un événement important l’empêchant de débuter sa formation.

Tout candidat bénéficiant d’un report d’admission doit, au moins trois mois avant la date de rentrée prévue, confirmer son intention de reprendre sa scolarité à ladite rentrée.

Dispositions transitoires

Dans le contexte exceptionnel de mobilisation nationale pour protéger au mieux l’ensemble de la population et éviter les rassemblements et les déplacements propices à la propagation de l’épidémie de covid-19, pour l’année 2021 les modalités de sélection sont modifiées. Les sélections se font sur dossier cette année.

Modalités de sélection

L’admission des candidats se fait dans la limite de la capacité d’accueil autorisée pour les candidats possédant les connaissances et aptitudes requises suffisantes pour suivre la formation, conformément aux attendus nationaux.

Le nombre de places ouvertes au sein de chaque institut de formation ne peut excéder la capacité d’accueil autorisée. Cette limite ne s’applique pas aux candidats inscrits dans le cadre de la validation des acquis de l’expérience professionnelle.

Pour la rentrée 2021

ORLEANS : 30 places

La composition du dossier

Le dossier comporte les pièces suivantes :

1° Une pièce d’identité ;

2° Une lettre de motivation manuscrite ;

3° Un curriculum vitae ;

4° Un document manuscrit relatant, au choix du candidat, soit une situation personnelle ou professionnelle vécue, soit son projet professionnel en lien avec les attendus de la formation. Ce document n’excède pas deux pages ;

5° Selon la situation du candidat, la copie des originaux de ses diplômes ou titres traduits en français ;

6° Le cas échéant, la copie de ses relevés de résultats et appréciations ou bulletins scolaires ;

7° Selon la situation du candidat, les attestations de travail, accompagnées éventuellement des appréciations et/ou recommandations de l’employeur (ou des employeurs) ;

8° Pour les ressortissants hors Union européenne, une attestation du niveau de langue française requis C1 et un titre de séjour valide pour toute la période de la formation.

Selon la formation à laquelle ils s’inscrivent, les candidats peuvent joindre tout autre justificatif valorisant un engagement ou une expérience personnelle (associative, sportive…) en lien avec la profession d’auxiliaire de puériculture.

Les attendus et critères nationaux :

Intérêt pour le domaine de l’accompagnement et de l’aide à la personne notamment en situation de vulnérabilité Connaissances dans le domaine sanitaire, médico-social, social ou sociétal
Qualités humaines et capacités relationnelles

 

Aptitude à faire preuve d’attention à l’autre, d’écoute et d’ouverture d’esprit
Aptitude à entrer en relation avec une personne et à communiquer Aptitude à collaborer et à travailler en équipe
Aptitudes en matière d’expression écrite, orale

 

Maîtrise du français et du langage écrit et oral

Pratique des outils numériques

Capacités d’analyse et maîtrise des bases de l’arithmétique Aptitude à élaborer un raisonnement logique à partir de connaissances et de recherches fiables

Maîtrise des bases de calcul et des unités de mesure

Capacités organisationnelles Aptitudes d’observation, à s’organiser, à prioriser les activités, autonomie dans le travail

Les connaissances et aptitudes peuvent être vérifiées dans un cadre scolaire, professionnel, associatif ou autre.

Coût de la formation et financement

  • Coût total de la formation : pour le tarif de l’année en cours, se renseigner directement auprès de l’institut
  • Modes de financement :
    • Salariés : OPCA ou CPF
    • Demandeurs d’emplois : Pôle Emploi ou Conseil Régional
    • Aides possibles : dossier de bourse à remplir sur le site du Conseil Régional : www.aress.regioncentre-valdeloire.fr

Dates de la prochaine session

Ftagenda

Rentrée de la session 2021/2022 : 02/09/2021

Date d’inscription : Plus d’information en cliquant ici

Dossier d’inscription : Téléchargements

 

Information : Pour les sélections AS/AP, l’attestation de niveau de langue française B2 n’est pas exigée si le candidat peut fournir tout autre document permettant d’apprécier sa maitrise de la langue française.